TNT62 Index du Forum
 
 
 
TNT62 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
 

Free Mobile inquiète les investisseurs pour la première fois

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TNT62 Index du Forum -> --==Le monde de l' ADSL & Téléphonie==-- -> Free
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
 CRAFT62
 Administrateur
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 07 Oct 2006
 Messages: 3 467
 
Localisation: 4 km de Bouvigny (bully)

 MessagePosté le: 23/12/2013 12:10:24    Sujet du message: Free Mobile inquiète les investisseurs pour la première fois Répondre en citant

Iliad, maison mère de Free, a perdu 10,37 % en Bourse vendredi, après que Martin Bouygues a déclaré la guerre de l’Internet fixe. C’est en effet le nerf de la guerre. Free a besoin de ces marges pour financer le mobile.

Iliad, maison mère de Free, fondée par l'emblématique Xavier Niel, a perdu 10,37 % en Bourse vendredi, après que Martin Bouygues a déclaré la guerre de l’Internet fixe. AFP PHOTO/LIONEL BONAVENTURE - AFP

Il y a des mots qui pèsent comme du plomb. « Je déclare la guerre dans le fixe », a simplement annoncé Martin Bouygues vendredi matin dans les colonnes du « Figaro ». Il n’en a pas dit beaucoup plus, annonçant juste que le prix des forfaits allait baisser de 12,5 euros par mois l’année prochaine, sans qu’on sache réellement quand, pour quels clients, et surtout comment. « Que Xavier Niel fasse la même chose s’il en est capable ! », a lancé le dirigeant. Cela a suffi à provoquer une chute de 10,37 % du titre Iliad en une journée. La capitalisation boursière de la seule valeur de croissancedes télécoms, qui avait dépassé dix milliards d’euros, est retombée à 8,6 milliards, presque au niveau de Bouygues (8,3 milliards d’euros). 

Le groupe de Xavier Niel n’a pas l’habitude d’être ainsi bousculé en Bourse. Au contraire, depuis le lancement de son offre mobile il y a deux ans, les marchés l’adulent pour sa dynamique de recrutement de clients mobiles et la solidité de ses rentrées d’argent dans le fixe. Les investisseurs commenceraient-ils soudain à douter de la beauté du modèle ? Chez Free, qui ne souhaite pas commenter, on fait mine de ne pas s’inquiéter. Xavier Niel possédant plus de la moitié du capital, il n’a pas à se soucier des humeurs des actionnaires pour poursuivre sa stratégie. Peut-être aussi les investisseurs anglo-saxons ont-ils pris leurs bénéfices avant la fin de l’année pour les réinvestir dans un pays où les ministres ne montent pas au créneau au sujet des prix de la 4G. Sur un an, le titre a quand même gagné près de 13 %. 

Mais voilà, cette histoire de guerre de l’Internet fixe fait mal, car c’est le nerf de la guerre. Iliad se sert des profits de la Freebox pour développer Free Mobile, qui n’a que deux ans et qui ne peut pas être rentable en pleine phase d’investissement dans son infrastructure. Dans le fixe, le groupe marge à 42 %, contre moins de 20 % pour Bouygues, probablement autour de 25 % pour SFR et de 30 % pour Orange. Autrement dit, il a beaucoup plus à perdre que tous ses concurrents d’une guerre dans le fixe. Selon l’analyste Frédéric Boulan, chez Nomura, la sensibilité d’Iliad aux prix dans le haut débit est « très haute », car « si 10 % de la base voit son forfait réduit de 10 euros, l’excédent brut d’exploitation du groupe chute de 5 % »

Plus de 2 millions de clients nouveaux dans le mobile
Bien sûr, Iliad n’est pas aux abois. L’opérateur reste le moins endetté d’Europe, et il a d’autant plus de trésorerie qu’il rémunère peu ses actionnaires. Au premier semestre, le groupe a réalisé un excédent brut d’exploitation de 54 millions d’euros dans le mobile, et même s’il ne fait pas encore de bénéfices, « le modèle s’améliore chaque jour »,explique une source proche de l’opérateur. Sur les neuf premiers mois de 2013, il a conquis plus de 2 millions de nouveaux clients mobiles. Pour le reste, c’est la magie d’une économie de coûts fixes : plus l’opérateur a de clients, plus il est rentable. Free l’a mâtinée de coûts variables, puisque grâce à la location du réseau d’Orange en 3G, il sait parfaitement où poser ses antennes pour optimiser ses investissements. 

Pour certains, Martin Bouygues fait de l’« over-Free », de la surenchère dans la guerre des prix, parce qu’il sait que Free traverse une passe difficile. « Le modèle se tend,estime un concurrent. Iliad a tout misé sur une certitude et une anticipation, celle qu’il pourra s’appuyer sur le réseau d’un autre pour poursuivre son développement. » Or cela n’est pas si simple. Le patron d’Orange Stéphane Richard a répété qu’il n’étendrait pas son contrat d’itinérance avec Free à la 4G. Quant au président de l’Autorité de la concurrence, il a refusé d’intervenir « pour forcer un mariage à trois » après que Xavier Niel a réclamé une place dans le partage de réseaux de SFR et Bouygues Telecom. Enfin, en 2016 ou en 2018, Free Mobile ne pourra plus du tout compter sur les antennes d’Orange. Free doit trouver une solution, et éviter de demeurer isolé si les autres se rapprochent entre eux. 

__________________________
<a href="http://www.speedtest.net/my-result/3891400309"><img src="http://www.speedtest.net/result/3891400309.png"></a>
 Revenir en haut
 Publicité
 
  

 
 
 

 MessagePosté le: 23/12/2013 12:10:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TNT62 Index du Forum -> --==Le monde de l' ADSL & Téléphonie==-- -> Free Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template SoftLight created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com